L'after du premier tour

Publié le par astheny

Ouais, il va y avoir un nombre infinie de blogueurs qui vont faire un post après ce premier tour. Il y en a pas mal qui l'ont déjà fait et donc j'ajoute une pierre complètement inutile à l'édifice.
Ca va saouler ceux qui en ont marre d'entendre parler de Présidentielles mais hey ! Faut bien que je plonge dans les notes faciles quand il y en a une qui se présente.

Rappelons les résultats du moment pour ceux qui auraient complètement zappé l'élection.
Nous avons donc Nicolas Sarkozy (ce sale batard d'arriviste extrémiste) en tête avec 30,4%, suivi de Ségolène Royal à 24,7%, de François Bayrou avec 18,3% et de Le Pen qui plafonne à 11,3%.
Les petits candidats ont pas trop assuré, on a : Besancenot (4,4%), De Villiers (2,5%), Buffet (1,9%), Voynet (1,6%), Nihous (1,5%), Laguiller (1,5%), Bové (1,4%), Schivardi (0,4%).

Réactions à (presque) chaud.

D'abord, le soulagement. Ben oui : le PS est au second tour. je suis un traumatisé de 2002 moi, j'étais pas sûr de ne pas avoir Sarkozy (le danger public numéro 1) contre Le Pen. Donc être assuré de pouvoir voter à gauche au deuxième tour, ça fait bien plez.

Ensuite, l'angoisse. Merde y'a quand même une sacrée différence entre les scores de Sarkozy (cet infame détritus xénophobe) et Ségolène. Plus de 30% pour le vermisseau, je m'attendais pas à voir ça et ça me fait bien flipper pour le second tour.

L'étonnement aussi. Bayrou m'impressionne, je ne croyais vraiment pas qu'il allait faire autant. Et J'étais persuadé que Le Pen ferait plus que ça. En fait, je voyais vraiment des chiffres inversés pour ces deux candidats.

L'autre surprise, c'est le score incroyablement haut de De Villiers. Attendez une seconde, y'a 2,5% de la population qui a voté pour ce bouffon ? Sérieux, y'a des gens trop graves dans la vie...

Petit constat sympathique (n'en déplaise à Acet'), Nihous est (pour le moment) battu par Voynet et ça, ça fait plez (vu qu'il a fanfaronné un peu partout que son but était de battre les Verts).

Il est maintenant temps de s'interroger sur le second tour.
Si on additionne bêtement les voix de gauche, on arrive au score assez faible de 35,5%. Il va donc falloir compter largement sur l'électorat de Bayrou, ce qui est un peu flippant étant donné que voter Bayrou, c'est avoir prouvé qu'on est quand même vachement sujet à tomber dans le panneau d'un beau discours avec du vide derrière.
Or le spécialiste du beau discours, c'est quand même Sarkozy (cette immonde raclure de faux-jeton).
Je ne vous cache pas que j'ai du mal à croire que Ségolène parvienne à surpasser Sarkozy pour séduire l'électorat indécis.

Il ne reste donc qu'une seule solution.
La seule manière de vaincre Sarkozy (ce pitoyable menteur à deux balles), c'est qu'un grand vent anti-Sarko naisse réellement, soit massivement relayé et que ce prochain vote soit plus un référendum pour ou contre Sarkozy (cette espèce de petit péteux prétentieux) qu'une véritable élection présidentielle.

Ouais, le problème c'est que j'ai aucune idée de comment faire ça.
Sarkozy (cette vieille ordure d'eugéniste) a déjà dit masse conneries, les gens le savent. Il y a énormément de vidéos qui circulent sur lui, qui balancent un max de trucs. Il y a un nombre incalculable de sites anti-Sarko qui regroupent toutes les caricatures, les articles, les montages...
Et pourtant cette larve infecte fait 30% au premier tour.

Bordel, vous avez des idées vous ?

Commenter cet article

Mahe 26/04/2007 02:20

Pour ne pas tomber en panne d’argument je vous propose de lire ce billet, rédigé par un certain Antoine Bouthier, extrait :
“Vous avez été déçu par le PS sous Mitterrand et sous Jospin. Ils n’ont pas su tenir leurs promesses et n’ont pas su modérer à bon escient le capitalisme. Leurs valeurs fossilisées vous ont refroidi. Vous avez voté Bayrou qui propose, après tout, une version moins réglementée de la sociale démocratie. Vous avez peut être même voté Sarkozy, complètement dégoûté de la réglementation qui frêne le développement des PME et de la France des « assistés ». Pourtant, vous étiez de Lequel est le bon à gauche il n’y a pas si longtemps, non ?
Ségolène n’est pas l’incarnation du PS et son programme diffère de celui de ces prédécesseurs. Le « tout sauf Sarko » est un slogan de campagne qui fait un peu léger, je vous l’accorde, mais ce n’est qu’un slogan. C’est pourquoi je vous propose de faire le point sur quelques propositions qu’elle émet qui convaincront je l’espère un peu plus. Elle prévoit d’alléger les charges sociales pour les PME et de les augmenter pour les entreprises cotées en bourse. Elle favorise la création des PME avec des prêts à taux zéro pour les jeunes. C’est le système des pays scandinaves qui dynamise l’économie en s’efforçant de ne pas accentuer les inégalités sociales, et qui fonctionne. Par ailleurs, elle met en tête de son programme l’augmentation du budget de la recherche qui, à mon sens, est une condition fondamentale pour entrer dans un cercle vertueux de création d’emploi. Sarkozy est beaucoup plus réservé sur la recherche qu’il ne trouve peut-être pas assez productive à court terme.
Le Smic à 1500 euros fait peur à certains car il provoquerait une inflation plus forte encore : il n’est pourtant pas difficile de se rendre compte que l’inflation s’est faite par les hauts salaires. Voici un exemple le prouvant selon moi : aujourd’hui une partie conséquente de la population de se nourrit plus de fruits et légume frais, inabordables. Ils ne mangent que des boites. Dans les supermarchés discount où les légumes sont déjà moins chers, on voit régulièrement les courgettes se flétrir faute d’acheteurs. A Monoprix, où les smicards n’ont pas tendance à faire leurs courses, ça n’arrive quasiment jamais. L’inflation a déjà eu lieu et le SMIC à 1500 euros ne fera que permettre à ceux qui doivent se contenter du salaire minimum de recommencer à manger normalement tout en permettant d’écouler les invendus de courgettes de chez Leader Price.
Sarkozy dynamisera probablement l’économie, même si les économistes de gauche comme de droite s’accordent sur le fait que la transformation de la BCE pour qu’elle joue un maximum sur les taux d’intérêt est une mesure reaganienne arriérée qui rendra l’économie instable dans toute l’Europe. Peut-être diminuera-t-il le chômage, comme l’a fait son ami Tony Blair en Angleterre. Le Royaume Uni est un des pays où les inégalités sociales sont les plus fortes et si tout le monde travaille, c’est souvent dans des conditions assez effrayantes et souvent au noir, donc sans perspective de retraite. J’ai été fasciné par ce plein emploi anglais jusqu’à ce que je vois les jeunes actifs d’outre-manche manger chaque jour la même pizza graisseuse, non pas parce qu’ils aiment la malbouffe, mais parce que c’est ce qu’il y a de moins cher. Les hamburgers, ils ne se les offrent qu’en début de mois. Oui ils ont du boulot : ils tractent devant les magasins le jour, et sont barmen la nuit. sans aucune perspective d’avenir concrète, ils parlent tous de reprendre leurs études un jour, sans s’avouer vraiment qu’ils n’en auront pas l’occasion. Voilà ce que c’est le plein emploi anglo-saxon si cher à Sarkozy. Je ne veux pas d’une croissance forte elle fait la moyenne entre les très pauvres et les très riches.
Voter Royal, c’est marquer non seulement son opposition à Sarkozy mais aussi revendiquer l’idée de mettre un frein aux excès du capitalisme. Cette idée, qui s’éteint peu à peu, il ne faut pas la jeter à la poubelle parce que certains ont échoué, mais essayer de la mettre en application en tirant partie des erreurs commises par le passé.

Acet' 23/04/2007 23:44

Oui je suis profondément déçue par le petit Frédéric. Mais il reviendra, plus fort plus chasseur plus pêcheur plus nature et plus tradition que jamais ! Mouahahaha....Ouai bon en attendant je vote socialiste...Pitiée, je ne veux pas de Joe Dalton comme président...Moi qui visualisais déjà les pyjamas party entre Ségo, Hilary Clinton et Angela Merckel (j'écorche sûrement son nom à cette pauvre femme)

Michel 23/04/2007 22:14

vous n'etes qu'une bande d'enculés de frontistes, ça vous va???

Mikomi 23/04/2007 11:34

Bonjour !C'est moi qui ai écrit le long message un peu plus haut. Je me permets d'ajouter un commentaire pour dire que je suis tout à fait d'accord avec l'article, excepté pour une chose : Bayrou n'est pas le genre de gars qui fait des discours sans rien derrière. Il ne faut pas oublier que contrairement aux autres ce n'est pas un enarque mais un ancien professeur et que ça le rend par cela beaucoup plus proche de ce qu'on pourrait appeler "les petites gens" (ou "la France d'en bas" selon Raffarin) dont je fais partie.Comme je l'ai dit plus haut le plus important aujourd'hui c'est le social, et pour ça il faut des gens qui s'y connaissent. Mine de rien, le programme de Bayrou est beaucoup plus à gauche qu'à droite. C'est pourquoi j'espère fortement que les votants Bayrou iront voter Ségolène au second tour. A moins qu'ils ne soient des droitistes anti-Sarko, ce qui serait tout à fait possible étant donnée la tendance extrêmiste de ce dernier.Il n'y a plus qu'à prier...

celebelda 23/04/2007 11:16

Hier soir, une copine m'a dit, avec un grand sourire : "Mais Sarko va passer, c'est génial !!! Personne n'aime Ségo !"
J'espère que la majorité des Français n'est pas conne à ce point... J'espère que les gens qui ne regardent pas TF1 sont la majorité...Parce que Sarko président, ça sera la fin de beaucoup beaucoup beaucoup de libertés. Et que je vais devoir réfléchir sérieusement à demander l'asile politique au Royaume-Uni.M'enfin, le pire aurait été que le Pen passe, contre Sarko. Là, on a encore une chance.J'ai hâte de voir les débats Ségo-Sarko... Parce que vu les votes pour Bayrou, les indécis sont susceptibles de tout faire basculer.