Petits Candidats (part two)

Publié le par astheny

Quand on tient un sujet filon, on ne le laisse pas tomber donc voici la suite de la présentation des petits candidats pour ces présidentielles.
Oui, grâce à moi, vous pourrez voter le coeur léger et délivré de tous vos doutes (d'ailleurs vous ne vous y trompez pas si j'en crois l'énorme pic de visiteurs d'hier, une montée aussi farfelue que celle de Bayrou).

Philippe de Villiers
Sa présence parmi les 12 candidats est un véritable mystère pour moi. Ca sous-entendrait que 500 élus aient décidé de leur plein gré d'envoyer ce mec à l'élection présidentielle ? Euh... Ils l'ont jamais entendu parler ou quoi ?
Quand P2V (si si, c'est comme ça qu'il faut l'appeler, c'est le nom de son blog) passe à la télé, il a deux caractéristiques. La première, c'est qu'il répète à chaque fois la même chose, dans le même ordre, souligné par les mêmes exemples bidons. Certains diraient qu'on y reconnait une certaine constance dans les propos, d'autres vont plutôt dire que ce garçon-là a pas trop d'idées et qu'il se raccroche toujours aux mêmes comme une moule à son rocher.
La seconde caractéristique, c'est qu'il se fait tout le temps moucher. Quelle que soit la personne qu'il a en face, il a toujours le dessous. Il arrive avec quatre pauvres trucs à dire, ses arguments se font balayer en trois secondes, il a pas pour deux sous de répartie, il a une voix de merde et zéro crédibilité.
Du coup, parfois il se bouge même pas et il envoie son second, Guillaume Peltier. Pas de bol, lui aussi il se fait retourner.
J'aime beaucoup son sourire crispé de mec qui s'en prend plein la gueule mais qui essaie de garder une image cool pour la télé.
Ah, j'ai peut-être oublié de le dire, mais Philippe de Villiers est aussi un gros raciste bien crasseux.

Marie-George Buffet
Bon là, je suis un peu emmerdé parce que j'aime bien Marie-George et, du coup, je risque de perdre la parfaite objectivité avec laquelle j'ai dressé les autres portraits.
MG (à prononcer Aimedji bien sûr), se traîne des handicaps bien sûr.
Franchement, le PCF, il commence un peu à sentir le poisson mort. Rien que le mot communiste, c'est dur à porter : pendant longtemps ça a fait peur et maintenant ça fait rire. Je ne sais pas ce qui est le pire mais ça aide pas à faire un gros score.
En parlant de score, MG doit également se coltiner le vieux 3.37% des dernières élections présidentielles et c'est pas rien non plus. Ca nique un peu la légitimité d'un parti, surtout quand c'est un parti historique, de même pas être foutu de faire les 5% minimaux. Du coup, ils se retrouvent obligés de vendre du muguet pour financer leur parti, c'est génant.
Le troisième problème, c'est qu'elle a les cheveux jaune fluo :


Ca fait un peu bizarre quand même, il y a quelque chose de suspect derrière tout ça : ne serait-elle pas le fruit d'une ancienne et secrète expérience russe destinée à renverser les grandes firmes capitalistes de shampoing ? Nous ne le saurons jamais.
Mais reconnaissons lui une chose : elle ne porte pas de barbe en collier, et ça c'est quand même un putain de progrès mine de rien.

José Bové
J'ai une vision assez duale de José Bové.
D'un côté, il a une position intéressante sur pas mal de points, il se révolte contre la mondialisation et ses effets (et j'ai un faible pour les révolutionnaires), il utilise la médiatisation dont il fait l'objet pour amener des débats dans l'opinion publique... Bref, c'est un petit contre-pouvoir et ce genre de chose est franchement nécessaire à une démocratie.
Par contre, j'ai un réel souci avec le personnage, avec le José quoi, le petit paysan du Larzac qui dresse le point contre le monde.
Déjà, se présenter comme petit paysan du Larzac, c'est une belle imposture. Le monsieur vient d'un milieu plutôt huppé, il a passé son enfance aux Etats-Unis, il a été dans un lycée bilingue... Ca va quoi, c'est pas vraiment un paysan du tout venant. On le compare souvent à Astérix, genre le petit Français qui résiste seul à l'envahisseur, mais il a été largement armé dès son enfance pour se démerder sur la scène internationale. C'est pas trop le super-héros venu de nulle part contrairement à ce qu'il aimerait faire croire.
Je suis moyennement fan des coups médiatiques aussi, et il se repose beaucoup dessus. Il oublie jamais de dire qu'il va aller en prison, que d'ailleurs il en a déjà fait... Alors évidemment, on peut dire que c'est de bonne guerre mais ça joue plus sur le culte du personnage que sur de réels arguments qu'on pourrait attendre de la part d'un candidat à la présidentielle.
Et pour finir, je pense que José Bové a le site le plus moche de tous les candidats. Non mais sérieux, regardez-moi cette horreur, la bannière multicolore genre "je viens de découvrir Photoshop alors j'essaie toutes les fonctionnalités sur mon image". Et que dire du compteur old school en haut à droite, qui clignotte nerveusement ? Non, vraiment là, c'est pas sérieux José...

Suite et fin : bientôt.

Commenter cet article

celebelda 01/04/2007 16:36

José Bové bilingue ??? Vu son accent, j'ai un doute ^^