Le scrabble

Publié le par astheny

Aujourd'hui, on va parler Scrabble.
Mais d'abord, une petite vidéo pour se mettre dans l'ambiance :
Oui, bon, j'avoue... C'est aussi un peu pour meubler vu que j'ai pas grand chose à dire.
(Le sujet m'a été suggéré par quelqu'un, donc c'est chaud d'en faire quelque chose de correct et d'intéressant)

Et donc, contrairement au mec qui déchire tout sur la vidéo là, le Scrabble, j'aime pas.
(Ce blog enchaîne les révélations sur les éléments les plus intimes de ma vie)

De base, je trouve que le principe est bon : un tas de lettres qui vont pas ensemble et dont il faut réussir à faire quelque chose. Ca demande un peu de chance (ben oui parce que faire un mot avec WQPFDJTV, c'est chaud), un peu de culture, un peu de réflexion... Bref, ça a tout pour fonctionner.
Le problème réside dans le calcul des points.
(Hmm... Rien qu'en écrivant cette note, je trouve ça chiant, donc j'imagine même pas ce que ça va donner à la lecture... Tant pis, je continue et j'essaie de pas m'endormir sur mon clavier.)

Je disais donc... Le problème réside dans le calcul des points.
Ben oui, le but du jeu n'est pas, comme on pourrait le croire au premier abord, de faire des mots longs et classes avec les lettres qu'on a reçues, mais bel et bien de maximiser les points en plaçant des grosses lettres sur des cases "mot compte triple" ou autres. Et c'est là que ça me saoule.
Ca me saoule parce que j'ai pas envie de calculer toutes les possibilités de total de points faisables avec mes lettres, ça me saoule parce qu'un mot de trois lettres bien choisies et judicieusement placées rapportent plus qu'un mot long et stylé mal placé, ça me saoule parce qu'en plus de réfléchir à maximiser ses points, il faut empêcher les autres d'accéder à certaines cases : "Quoi ! Mais non, ne place pas ton mot là ! Sinon il va pouvoir placer un mot sur "mot compte triple" !".
Super...
(Si vous vous faites chier en lisant cette note, je ne saurais trop vous conseiller d'aller faire un tour sur les blogs suggérés dans la liste se trouvant à votre droite, 100% garantis sans article sur le Scrabble)

L'autre truc que j'aime pas dans le Scrabble, c'est le jeu des experts : ceux qui connaissent tous les petits mots à la con pour placer certaines lettres. On les reconnaît au fait qu'ils ne ralent pas quand ils tombent sur un X, un W ou un K. Pourquoi ? Parce que ça va leur permettre de placer des mots comme WU, XI, KAN, WAX ou KYAT.
N'allez pas croire qu'ils sont cultivés et qu'ils ont un vocabulaire impressionnant. La plupart du temps, ils ne connaissent même pas la définition des mots qu'ils placent. Seulement, ils ont pris le dictionnaire et appris tous les mots courts contenant des grosses lettres histoire de les caser facilement. Et bien entendu, ils ressortent toujours les mêmes (et s'ils peuvent les faire croiser, c'est encore mieux).
(En même temps, qu'est-ce que vous venez faire sur un blog aussi ? Vous avez pas autre chose à faire ? Du genre aller batifoler dans les champs ou participer au bingo hebdomadaire organisé dans la salle des fêtes de votre commune ?)

Le dernier truc qui m'énerve à propos du Scrabble, c'est les parodies qui en sont faites et qui sont toujours pareilles : il y a toujours quelqu'un qui essaie de placer un mot qui n'existe pas et qui essaie de bredouiller des explications sur la définition du mot. De Pierre Palmade à Kid Paddle, c'est toujours la même chose : "Ha ha ha ! Trop comique, il essaie de placer un mot qui existe pas et d'inventer une définition !". C'est bon quoi, on est en 2007, il y a des blagues qu'on n'a plus le droit de faire, elles sont périmées, c'est fini. C'est un peu comme mettre en scène un conflit entre un mec et sa belle mère (qui se détestent tellement, ho ho ho).
C'est de l'humour basé sur des stéréotypes de blagues d'il y a 20 ans. Le pire, c'est que vu qu'on a été nourri avec cet humour, on a l'impression, quand on nous le ressert, que c'est "bien vu". Alors que pas du tout, ça ne reflète pas la réalité en la déformant, ça ne fait que naviguer sur des vieux sketchs sans innover du tout.
Si vous voulez plus d'exemples de ce genre d'humour, je vous conseille de mater Un gars, une fille dont le succès est basé là-dessus (uniquement composé de scènes dont certains disent qu'elles sont typiques de la vie de couple alors qu'elles ne sont typiques que de grossières caricatures qu'on se traîne depuis des années).

(Bon normalement là, tout le monde est soit parti, soit mort d'inactivité cérébrale, donc je peux me permettre de ne pas faire de jolie conclusion et de me casser à mon tour. Silencieusement, parce qu'il y a des gens qui dorment... Et j'abandonne l'idée de cet article sur le jokari aussi.)

Publié dans Reportages sur ma life

Commenter cet article

Beitelmal Khalidle 05/12/2009 17:13


j'ai lu toutes les raisons que tu as avance pour me faire pardre le goût du Scrabble.

je les respecte .


A mon sens ,le scrabble enrechi mon vocabulaire d'une maniere ludique


Scrabbleur Marocain 



clic 30/01/2007 00:57

je sais pas si c'est l'heure tardive et la fatigue, mais j'étais en train de pleurer de rire devant mon ordi en lisant ce post. Maintenant, j'ai mâle aux machoires. Trop drôle.Et le pire c'est qu'en plus, la fin est intelligente. Trop fort.Merci bien.

astheny 23/01/2007 00:45

Acet' > J'aurais pu, mais Laura a déjà tout dit dans le commentaire suivant. (Mais j'aurais pu. ooooh oui, j'aurais pu)Laura > Mais alors, tout est fini... Je ne saurais épouser une fille qui aime le scrabble...Celebelda > Je n'ai pas du tout écrit cette note parce que je perds tout le temps au scrabble. Pas du tout. Rien à voir. Rien.Bidilove > T'inquiètes, vu l'intérêt de la note, c'est déjà prodigieux de trouver quelque chose à dire en commentaire.

BIDILOVE 22/01/2007 11:42

bidilove adore le scrabble !!!! pour de vraie vraiment!
quoi comment ça tout le monde s'en fout !
Biz
 

Celebelda 21/01/2007 21:09

Je suis censée avoir du vocabulaire et tout et tout. N'empêche que me grand mère me bat au Scrabble et que je n'arrive pas a passer à autre chose. C'est une douleur lancinante qui me poursuit. J'en fais des cauchemards.
Quant aux Schtroumpfs, j'ai toujours préféré Garfield.