Superman Returns

Publié le par astheny

Et oui, aujourd'hui, j'ai vu Superman Returns.
Oui, le film a 6 mois, donc ça n'a rien d'exceptionnel ni de très neuf (cela dit, vu que je compte bien raconter l'histoire, vaut mieux que je prenne un vieux film plutôt que de balancer des spoils sur le dernier truc sorti).
Vous remarquerez au passage ma grande souplesse cinématographique qui me permet de regarder Annie Hall un soir et Superman un autre. Ca c'est de l'ouverture d'esprit, ou je ne m'y connais pas.

Je doute qu'il y ait beaucoup de fans de Superman qui vont lire ce qui suit, mais je préfère prévenir à l'avance : je suis tout sauf un expert en la matière. J'ai du lire 2-3 bédés qui me sont tombées dans les mains, j'ai de vagues souvenirs des premiers films que j'avais vus tout bambin et j'ai entraperçu quelques extraits de Loïs et Clark, vu que ma soeur était fan.
Donc il est très possible que je raconte des conneries dans ce qui suit.

Bon alors... Superman Returns... Je ne sais pas trop quel était le but des studios quand ils ont sorti ce film. Je me disais "Bon, X-Men a montré qu'on pouvait faire des films de super-héros, Spider-Man a suivi et a ouvert la voie de la double vision vie privée/vie publique (sans Mireille Dumas) du super-héros, Batman Begins a remis à neuf une licence qui commençait à moisir... C'est sûr, ils sortent Superman Returns pour faire sang neuf et table rase du passé."
Si c'était ça le but, ben les mecs se sont bien vautrés. Mon dieu que c'est kitsch... Et pas kitsch genre Pee Wee's Big Adventure. Non, non. Du bon gros kitsch version "je me traîne les casseroles de tous les mecs qui ont fait du Superman avant moi et j'aime ça".
C'était peut-être inévitable cela dit, peut-être que, quoiqu'on fasse, Superman est un super-héros qui craint grave. Ne serait-ce que le costume... Non mais sérieux ce costume... Bon, on sent qu'ils ont tenté quelque chose dans Returns, ils ont assombri (un peu) les couleurs mais... Bordel même comme ça c'est ridicule. En plus, les faux muscles façon armure de théâtre en polystyrène utilisé comme accessoire par les Robins des Bois, ça aide pas à le prendre au sérieux ce pauvre Superman. Sérieux, on dirait un costume sorti de la trilogie Blade (le summum des costumes moches au cinéma).

Passons en révue les personnages.
Superman / Clark Kent : Chose étonnante, aucune de ces deux identités n'est vraiment travaillée dans le film. L'aspect concon de Clark ressort très peu, l'aspect héroïque/sacrifice de Superman est tout fade (en une scène, celle du métro, Spider-man 2 en disait plus que pendant tout ce film). C'est un peu dommage mais bien que ce soit le personnage principal, il n'a aucun intérêt. On peut dire quoi de lui ? Il est gentil, il veut aider les gens. Ok, c'est cool mec. Zéro nuance, pas un seul moment d'énervement, de peur, de quoi que ce soit. C'est Monsieur 0 émotion (et donc 0 intérêt). Je veux dire... Il utilise même pas sa vision X pour mater les dessous de Loïs. Quel naze... Cela dit, l'acteur (Brandon Routh) arrive bien à faire passer ce côté gros naïf et à garder la même expression faciale pendant tout le film. Performance.
Loïs Lane : Loïs Lane, c'est un peu la personne la plus stupide sur Terre. Je sais que c'est un grand classique de dire qu'elle devrait reconnaître Superman quand elle est en face de Clark Kent mais... Putain mais ouvre les yeux connasse ! T'as pas l'impression qu'il a la même tête, la même taille, la même voix et tout ? C'aurait pas été du luxe de justifier le fait qu'elle le reconnaisse pas parce que ça, c'est vraiment une des grosses casseroles dont je parlais au-dessus. Ca décrédibilise complètement le film. Au début, Superman revient de 5 ans d'absence et Clark Kent revient aussi de 5 ans d'absence. Elle se pose toujours pas de question ?
Lex Luthor : Alors Lex Luthor, c'est un méchant chauve qui kiffe les perruques, un peu comme JC Dusse dans les Bronzés 3 (avec la même qualité de postiche). Du coup, il est direct ridicule (et croyez-moi, ça me fait mal de dire que Kevin Spacey est ridicule, mais je suis bien obligé de le reconnaître). Lex Luthor, c'est un mec qu'en a rien à foutre, un gars qui nique tout, comme ça, pour le plaisir. Comme c'est un super vilain, il fait des trucs de super-vilain. Au début, il escroque une vieille pour qu'elle lui file toute sa thune. Ensuite, il veut tuer des milliards de gens pour créer son nouveau continent à lui. Et ouais, c'est vraiment un batard.

Parlons de l'histoire maintenant.

Comme je le disais, Superman s'est cassé pendant 5 ans en croisière dans l'espace et du coup, Lex Luthor a réussi à sortir de prison pépère histoire de faire prendre l'air à ses perruques. Il se marie avec une vieille riche qui crève en lui léguant toute sa fortune. Du coup, Lex est libre et riche mais il est pas encore content, il en veut plus. Il se rend dans le repère secret de Superman et pique les cristaux des Kryptoniens pour faire des tests.

Alors il faut faire une pause et expliquer ce que c'est les cristaux. J'ai pas tout très bien compris, mais apparemment, sur Krypton, ils faisaient tout avec des cristaux : les maisons, les armes, les cafetières, les rouleaux de scotch... Les cristaux, ils ont une propriété spéciale, quand on les plonge dans l'eau, ils créent une putain de masse de terre énorme genre haricot magique version minéral. A mon avis, ça devait être bien la merde Krypton quand il pleuvait "Chérie, où est passé notre living-room ?" "Ben, je voulais arroser les fleurs et...".
'fin bref, Lex il veut utiliser les cristaux pour créer un nouveau continent et marraver au passage ceux qui existent déjà. Le but est un peu obscur, ptet qu'il aime pas avoir des voisins bruyants ou je sais pas.

Pendant ce temps, Superman revient (le titre est bien trouvé d'ailleurs). Superman, sa vie, c'est de la merde. Non seulement il s'est rendu sur Krypton pour se rendre compte qu'en fait, la planète n'existe plus mais en plus, quand il revient, il apprend que sa keupine Loïs est fiancée avec un autre gars et qu'elle a un fils. En plus, elle a écrit un article qui s'appelle "pourquoi le monde n'a pas besoin de superman" (j'aurais pu reprendre le titre, il s'applique bien à une critique du film).
Faisons une autre petite digression sur l'autre gars en question (dont j'ai oublié le nom mais c'est pas très grave). Ce mec là, il a tout pour plaire : il est beau gosse, il a un pur poste au Daily Planet (oui, tous les protagonistes de Superman ont un poste au Daily Planet, ça doit être l'employeur numéro 1 de Métropolis), il est attentionné, il est gentil, il est courageux (il va risquer sa vie deux fois dans le film :  pour sauver Loïs d'abord et Superman ensuite), tout quoi. Et pourtant, cette biatch de Loïs, elle peut pas s'empêcher de craquer pour ce gros con de Superman. Quelle conne...
Bon bref, Loïs fait un reportage sur le lancement d'une navette, ça déconne, elle est dans un avion qui va s'écraser, Superman la sauve, youpi (tout en rappelant aux passagers que l'avion reste le moyen de transport le plus sûr).

Du coup, tout le monde apprend que Superman est de retour et Lex en particulier. Mais ça va, il se démonte pas, il va juste faire ses courses au musée pour piquer un peu de kryptonite (rappelons qu'à Métropolis, on trouve de la kryptonite partout, Superman aurait ptet du consulter les brochures de tourisme avant de s'installer ici).

Bon, Superman se remet à sauver plein de gens à travers le monde pendant que Loïs enquête (oui parce que Lex il fout un peu le merdier avec ses cristaux). Elle arrive dans le repère de Lex avec son fils (j'ai pas trop suivi à ce moment là, je sais pas trop pourquoi elle trainait son gamin, sans doute pour lui montrer comment entrer par effraction chez les gens). En voyant l'armoire à perruques, elle comprend chez qui elle est et elle flippe sa mère. Forcément, deux secondes après, elle se fait pécho par Lex et bam, on a notre donzelle en détresse. Il la fait prisonnière et l'emmène sur son bateau.

Lex, qui est pris du syndrôme de super-méchant, explique tout son plan à Loïs et lui montre la kryptonite. Révélation de folaille, la cryptonite agit sur le gamin qui serait donc le fils de Superman (alala, Superman cachait bien son jeu... sous ses airs naïfs, c'est un gros niqueur en fait).
Comme c'est un gros batard de barbare, Lex mèle la cryptonite au cristal qu'il jette dans la mer pour créer une grosse île toute cryptonitée. Evidemment, il laisse Loïs (et son fils) sous surveillance d'un seul garde, le garde le plus con du monde puisqu'il préfère aller jouer du piano avec le gamin plutôt que de surveiller Loïs qui va en profiter pour envoyer un fax au Daily Planet pour dire où elle est. Je déconne pas, elle envoie vraiment un fax. Bon, elle se fait quand même griller par le garde qui va pour lui péter la gueule mais qui se prend un piano sur le coin de la tronche, envoyé par le fils de Superman qui promet de belles soirées pour ses futures baby-sitters.

Lex, qui commence à flipper parce que son île grossit quand même vachement, abandonne le bateau et laisse Loïs et son fils enfermés dedans. Heureusement, son fiancé arrive pour la libérer. Malheureusement, le bateau se fait éperonner par l'île qui grossit et se met à couler. Heureusement, Superman arrive pour sauver tout le monde. Malheureusement, le fiancé ne peut pas faire décoller son hydravion pour partir. Heureusement Superman le lance comme un avion en papier et tout le monde est sauf.

Là, Superman est un peu vénère, et il se dit que ce serait pas mal de castagner la tête à Lex. Il se ramène donc sur l'île sur laquelle Lex est (je sais pas trop pourquoi il a fuit le bâteau pour aller sur l'île, mais bon...). Et là, Superman commence à faire son chaudard, genre je suis invincible, j'arrête les balles même avec mes yeux, vas-y que j'me la pète. Mais ce con-là a pas grillé qu'il était entouré de kryptonite, donc il se fait démonter la gueule. Pire, il se fait niquer son brushing. Lex Luthor, qui est à nouveau pris du syndrôme de super-vilain, balance Superman dans l'eau plutôt que de le tuer. Pas de bol, Superman se fait sauver par Loïs et compagnie qui sont revenus pour l'occaz.

Là, Superman fait un truc de dingue, il s'envole et va se sécher au soleil (et ça remet bien ses cheveux, avec la petite mèche et tout). Ensuite, il s'enfonce sous le sol de l'île, la soulève et la balance dans l'espace.
Pendant ce temps, Lex a pu se barrer en hélicoptère et échoue sur une île déserte (ce qui donne une fin assez cartoonesque-ridicule pour lui).
Superman est tout fatigué et il retombe sur Terre. Il est transféré à l'hopital dans une scène digne d'Urgences mais il reste dans le coma.
Les jours passent et plein de gens se troupent devant l'hosto pour manifester contre la mort de Superman. C'est dommage, on voit pas trop les slogans sur les affiches, j'imagine bien les "Superman mérite une supervie" ou "La mort, 2000 ans de dictature, ça suffit !".

Bref Superman finit par se réveiller, il va voir son fiston dans son sommeil et lui dit les mêmes mots obscurs (et vaguement incestueux) que son propre père lui avait dit avant. Il tape la discut' avec Loïs et s'envole pour de nouvelles aventures.

Voilà. Je ne sais pas combien de temps il faut pour lire ça, mais le film dure 2 heures et demie, donc estimez que vous avez quand même gagné du temps.
La mauvaise nouvelle, c'est qu'il me semble bien qu'une suite est prévue.

Commenter cet article

DiablePrada 11/01/2007 14:12

QUOI ?! Et ben faut pas se gêner!! Comme tu l'auras compris, je n'avais même pas remarqué... Et bien merci! Bon c'est pas tout ça, je dois aller acheter du C*ca (light bien sûr) pour Dracucu. Bonne journée!

Celebelda 11/01/2007 12:32

Ouah. Ca donne presque envie de le voir. J'ai dit "presque". Ca me rappelle la série avec Teri Hatcher et... Et... Un acteur. J'avais 7 ans quand elle passait mais je la considérais déjà comme trop nulle. N'empêche que c'est un message d'espoir pour toutes les actrices nulles : Teri Hatcher est dans Desperate Housewives. Quoi que, après 10 ans d'exil a Tombouctou.

Pandora 11/01/2007 09:15

Dans la série, ils avaient quand même déjà bien plus de personnalité que dans le film, surtout Loïs. Dans le film, ils ont le charisme d'une crevette.

astheny 10/01/2007 23:14

DiablePrada > Ben ça me dérange d'autant moins que ça fait quelques temps que j'ai mis ton blog en lien sans même te demander ton avis.Laura > A la rigueur, le regarder à plusieurs, ça peut être fun. J'ai de bons souvenirs de films tout pourris regardé chez des potes.Pandora > Le côté concon de Loïs et Clark, ça passait bien dans la série, mais j'ai tendance à demander plus sur un film.Gegette > J'ai pas vu Jason X, honte sur moi. Par contre j'ai vu Beowulf qui était effectivement un grand moment de rigolade.

GeGeTTe 10/01/2007 21:06

Je dois dire que t'as l'art de raconter les films toupourris.Tu pourrais faire la même avec Beowulf et Jason X ? Roh oui, surtout Jason X.Je reviendrais.