Deux James Bond

Publié le par astheny

Et voilà, je lose : j'ai raté le post de voeux du 1er janvier. Internet c'est l'immédiateté, la réaction sur l'instant, le tac-au-tac, bim bam boum il se passe un truc et c'est direct sur les blogs et me v'là qui m'ramène avec un jour de retard. Ah ben bravo l'artiste...
Du coup, quitte à écrire une note tardive et un peu honteuse de l'être, je case une blague merdique en titre (qui aura l'effet secondaire de m'attirer plein de fans de Casino Royale, de Daniel Craig, d'Eva Green, de Martin Cambell, de Poker et de Yamakazi qui saute partout (*ding ding ding*, 6 hits combo)).

J'ai raté le 1er janvier donc, mais j'ai une excuse. Juste avant, j'avais enchainé trois nuits assez courtes (voire inexistantes) et j'étais un peu dans le gaz. Ouais, parce que moi, quand je fête le nouvel an, ça s'étale sur trois jours, je suis un ouf guedin. C'est un peu l'occaz de voir des gens qu'on voit pas souvent, alors j'en profite. Mais du coup, après avoir pas dormi trois nuits, ben le premier, j'étais un peu sur une autre planète. Les sons venaient de loin et le monde me paraissait un peu flou. Et pas moyen de dormir vu que, naturellement, le 1er janvier, il y a de la famille à la maison (à qui j'ai fait une très bonne impression en m'endormant à moitié dans mon assiette quand ils parlaient de la façon dont ils devaient refaire leur toiture).
Bref, mieux vaut tard que jamais hein ? (il y a toujours un bon vieux proverbe pour se sortir de n'importe quelle situation et pour combler un manque d'inspiration en matière de transition)

Ca fait très ado rebelle de 15 ans "je déTESte MEs pArENts eT Je VEuX uN sCoOTer", mais je n'aime pas les souhaits de bonne année (n'en déplaise à arathéa Ecliptica).

"Bonne année", à la rigueur, ok. C'est un peu comme dire bonjour, sauf que ça sert qu'une fois par an. Ca change du salut habituel, c'est pas plus mal. En plus, cette habitude de souhaiter la "bonne année", ça donne des situations dignes des plus grands western de Sergio Leone. Quand vous rencontrez quelqu'un que vous avez pas vu depuis le premier janvier, c'est à celui qui dégainera son souhait le premier. Enfin généralement, il y en a un qui s'approche avec un sourire confiant parce qu'il y pense, et l'autre qui ne s'y est pas préparé et qui se prend un "bonne année" en pleine face sans s'y attendre. Il se trouve obligé de répondre par un piteux "ah ouais, c'est vrai... bonne année" qui ne fait nullement illusion : il a été vaincu.

Le reste des souhaits traditionnels de nouvelle année par contre... "bonne santé, du bonheur, de l'amour, de la joie, de la réussite, de l'argent, un beau soleil radieux, des fleurs sur votre chemin, des oiseaux qui chantent votre nom...". Généralement, c'est à ce moment que les Bisounours débarquent façon SWAT pour éliminer les auteurs de cet inqualifiable plagiat.
L'année va se passer, il y aura sans doute des bons moments et des périodes craignos, comme d'hab (oui, je suis un peu astrologue à mes heures perdues). Tout le monde est conscient de ça, non ? Est-ce qu'il y a vraiment quelqu'un qui commence l'année en croyant sincèrement que ce sera la plus belle de sa vie ? A la rigueur, on peut espérer qu'elle soit pas trop pourrie mais les souhaits de début d'année ne vont rien changer à ça.

C'est pour ça que je ne vous souhaiterai pas une bonne année, ni une bonne santé ni rien du tout. Tout ce que je peux vous conseiller, et vous n'avez pas besoin de mes souhaits pour ça, c'est de  faire tout ce que vous pouvez pour que ça se passe bien pour vous, et pas juste cette année.

(ce texte devrait faire plaisir au F.O.N.A., j'ai pas cité 2007 une seule fois dedans. Ah ben merde, si en fait...)

Publié dans Reportages sur ma life

Commenter cet article

spicynico 02/01/2007 15:34

Ah ! Moi je croyais que tu avais déjà regardé deux james bond en entier et au ralenti pour voir si des innocents y mourraient. C'est juste un jeu de mot alors ! Pfff, moi qui croyais que tu allais parler de moi...
Bon, moi la bonne année, je m'en fous, le temps est continu, le découper est dérisoire, et il se passera cette année ce qu'il s'est toujours passé. Et je ne vois pas en quoi, politiquement, on peut se dire qu'on va passer une bonne année.
Alors, bon mois de janvier.

La ringarde 02/01/2007 15:18

Mouahahaha.J'ai adoré ton post. mais ça n'empêche, je peux ramener mon armée de Bisounours si tu veux, le SWAT ne les empêcheront JAMAIS de te souhaiter une super année blabla plein de bisounours partout blabla plein de niaiseries dégoulinantes sur M6 blabla et vive les loutres, ce qui est, somme toute, le plus important.