Another Christmas

Publié le par astheny

Noël me déprime.
Ouais, je suis comme ça moi, je suis un rebelle de Noël.
Je ne vais pas servir le couplet classique, du style "blablabla consommation, blablabla le Père Noël, cette ordure, est la mascotte de Coca-Cola, blablabla fête capitaliste" (mais je garde l'idée pour la Saint Valentin). D'abord parce que j'aime bien recevoir des cadeaux et ensuite parce que je me surprends parfois à apprécier le fait d'en faire.
Non, non, c'est pour d'autres raisons. Mais avant tout, un peu de musique :



Noël, je l'ai toujours passé de la même façon : en famille chez mes grands-parents avec ma tante, mon cousin et ma cousine (enfin, fut un temps où il y avait mon oncle aussi, mais j'en reparlerai ptet un autre jour). Et forcément, comme toutes les réunions de famille, il y a des fausses notes.
Déjà, il y a des trucs qui nous échappent quand on est un jeune bambin innocent, mais qui font mal aux oreilles quand on grandit un peu : "Euh, je rêve où papy vient de sortir une remarque bien raciste ? Hmm... Non, j'ai dû mal interpréter... Ah merde, il a recommencé... Je relève ou pas ? Si je relève, je vais foutre le dawa, c'est sûr... Bon, le sujet de conversation a changé, tout va bien. Promis, la prochaine fois, je relève." Et bien sûr, je réplique jamais. Je justifie ma lâche attitude en me disant que, de toutes façons, ça ne changera rien. Mais bon, voilà quoi...
Dans les repas de famille, il y a aussi les blagues beaufs et les réflexions crétines. Là aussi, c'est un véritable dilemme : "Je ris ou je ris pas ? Si je ris, je vais à l'encontre de toutes mes valeurs, mais je tire la tronche depuis le début du repas... Bon allez, je fais un compromis, je vais sourire." Qui eût cru que ce cousin avec qui j'avais passé du temps à jouer quand j'étais petit allait devenir un peu crétin en grandissant ? Bon, je suis à peu près sûr que le fait de n'avoir pour exclusive lecture que des manuels de modélisme doit y être pour quelque chose, mais quand même... Ne lui en offrez pas un cette année pour Noël, c'est pas un cadeau que vous lui faites...
Dans les réunions de famille, il y a aussi mes soeurs. Mes soeurs, elles ne sont pas racistes ni beaufs, mais elles ont des enfants. J'avoue que j'ai du mal, parfois, à imaginer mes soeurs en mères de famille qui s'occupent des basses tâches matérielles de l'éducation d'un enfant. Donc forcément, quand je les vois à l'oeuvre, c'est un petit peu un choc. Ou alors, peut-être que les voir évoluer dans la vie me rappelle la façon dont je reste toujours bloqué moi-même au point de départ ? (Bienvenue à Psychologie de Comptoir, notre merveilleuse émission avec des spécialistes tels que Jean-René, météorologue certifié "Houlà, y'a plus d'saisons !", politologue de talent "Sont tous pourris !" et psychologue renommé "Sont malades dans leur tête !")

Un autre truc que je n'aime pas à Noël, c'est le repas. Pourquoi est-ce que pour les jours de fête je dois bouffer des trucs que je ne voudrais pas manger les autres jours, hein ?
Exemple académique : les huîtres. Quel est le sombre psychopathe qui a vu un jour une huître et qui s'est dit : "Hey, je mangerai bien de ça !" ? Et donc forcément, à Noël, faut qu'on nous serve des huîtres. Qu'à cela ne tienne, vous refusez d'en manger, et vous vous voyez répondre : "Mais goûte donc ! Ca va pas te tuer !". Désolé mais non merci, je ne mange rien qui a encore son appareil digestif en état de marche. Et d'abord, c'est quoi ce jus qui sort de l'huître et qui remplit sa coquille hein ?
Autre exemple : l'alcool. Bon, il faut savoir que je ne bois pas d'alcool. Ce n'est pas pour des raisons religieuses, ni pour des raisons médicales, c'est juste que j'aime pas l'alcool. Et ben dans la vie, c'est un putain de handicap, et à Noël particulièrement. Car il y a toujours quelqu'un qui remplit les verres sans demander avant aux gens s'ils en veulent. Du coup, on vous cale devant vous une coupe de champagne et comme on vous a pas placé à côté de la plante verte, vous êtes obligé de le boire en évitant de trop faire la grimace, voire même en faisant semblant d'apprécier. Il y a toujours des techniques de ninja bien entendu, comme de boire lentement et d'échanger son verre avec son voisin de table qui a déjà fini le sien, mais ça demande une bonne maîtrise pour pas se faire griller.

Je disais plus haut que j'aime bien recevoir des cadeaux, mais par contre, je déteste les ouvrir. Quand on déballe un cadeau, il y a toujours quelqu'un qui est en train de vous mater pour voir si ça va vous faire plaisir et comme il n'y a que dans les films que les gens s'exclament que c'est le plus beau cadeau de leur vie, ben il faut jouer la comédie. Seulement, je ne suis pas un bon acteur, et feindre la surprise et la joie en même temps, c'est trop pour moi. Du coup, je jette des coups d'oeil furtifs autour de moi pour être sûr que personne ne regarde de mon côté et, vlan, je déballe tout très très vite. Sauf que... Sauf que maintenant, il y a des gens qui filment. Quel est le putain d'intérêt de filmer des gens en train de déchirer du papier, sérieux ? Ma méthode de fourbe commence donc à être
sérieusement obsolète, il va falloir que je trouve autre chose.

Je pourrais ajouter que les décorations de Noël sur un sapin, je trouvais déjà ça craignos, mais la mode nouvelle de les mettre sur sa barraque, c'est carrément du gros n'importe quoi. Je ne sais pas d'où ça vient mais je suspecte fortement les séries américaines d'y être pour quelque chose (comme pour Halloween d'ailleurs). Du coup, on se balade dans la rue et les gens s'émerveillent devant des ampoules qui clignottent. Je veux dire... Ca a un sens de s'étonner devant des ampoules ? Du temps de Edison, ok, mais là... C'est vraiment du même niveau que les nains de jardin (et les nains, c'est du bas niveau, forcément).

Bref, je ne suis pas fan de Noël.
Et par conséquent, je ne vous souhaiterai pas un joyeux Noël. Ah ben oui, j'avais prévenu, je suis un rebelle moa.

Publié dans Reportages sur ma life

Commenter cet article

Karine 27/12/2006 10:57

C'et con moi j'aime bien Noël, mais tu écris d'une façon si drôle que je vais finir par détester cette fête :p
 

astheny 26/12/2006 23:22

Laura > Je crois que la taille du commentaire vient du copier-coller qui copie-colle aussi la police de caractère (c'était la réponse technique du soir, j'aurais du être hotliner)Miladee > Non ça va, il suffit d'attendre que ça passe (c'est ma grande philosophie de la vie ça). Et faut absolument que je fasse une note spéciale alcool un jour, parce que le handicap est vraiment vrai.Emma > Euh... Bienvenue nana de 23 ans anonyme (c'est trop de pression d'avoir un public)Acet' > Joignons-nous dans un grand combat anti-huitres ! (ou pro-huitres, ça dépend de quel côté on se place)

Laura Ingalls 26/12/2006 14:59

Je viens de voir que mon commentaire a été posté EN ENORME, j'en suis désolée, ça saute aux yeux en plus.Oui la folle anonyme de 23 piges qui hait Noel elle vient de mon blog. Désolée de ramener des givrées comme ça... mais bon c'est la période des dindes (elle va me haïr).Non joyeux noel :)

Acet' 25/12/2006 23:59

Ah bien bien aux chiottes les bouffeurs d'huitres ! C'est terrible ça tous les ans t'as beau dire que t'aimes pas il faut toujours que tu regouttes et que tu craches sur ton pain aux noix pour certifier que ce genre de mollusques, avec ou sans beurre vinaigre et échalottes, bha c'est dégueulasse...Quant aux déco et loupiottes devant les maisons, à part gagner le super voyage au canada offert par la Foire Fouille pour la plus belle maison décorée, ça sert à rien, à part à faire pêter ta facture EDF...

Emma 25/12/2006 21:09

bonjourmmm je suis arrivée de lien en lien (via le blog d'arathea)et j'ai lu ton dernier billet(celui que je commente-je hais noel) surprise: il me plait(c'est assez rare pour etre souligné) donc je continueet je passe un peu de temps à te lire(l'horreur quand un blog me plait: le fait qu'il existe depuis logtemps et que je doive me taper TOUS les articles)le tien ca va, ca a ete relativement vite lubref tu dois pas comprendre pourqoi je t'ecris mais je voulais juste te dire qu'une nana de 23 ans anonyme te lira regulirement à partir de maintenant ;o)