La conspiration des pépés bricolos

Publié le par astheny

Récemment, je suis allé chez Leroy Merlin et j'y ai découvert des choses horribles. Il faut que je témoigne de cette terrible réalité afin que les gens prennent conscience des dangers de ce genre d'endroit.

Il faut d'abord que je dise que cela faisait très longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans un magasin de ce type. Les dernières fois, ça doit remonter à quand j'étais encore tout gamin que mon père m'y trainait suite à un pseudo traquenard, genre : "ah tiens, il faut que je passe à Leroy Merlin acheter des bricoles, on ira en revenant des courses de Noël".
Bref. Dans mes souvenirs, c'était un lieu blanc et froid, aux étagères hyper hautes, qui sentait la peinture ou le bois, et qui était hanté par des vieux types qui se baladaient avec leur mètre à ruban pour trouver LA planche qui leur manquait.

Aussi, je fus quelque peu choqué quand j'entrai dans la place.
Première impression : "waaaa, c'est grand. Attendez non, c'est encore plus grand que ce que ça avait l'air. Hein ? Ca continue aussi par là ? Houlà, mais... On peut y aller ici aussi ? Hmm, où est la sortie déjà ?"
Et ouais, Leroy Merlin, c'est devenu immense. C'est un truc de ouf, y'a 50 000 rayons (au moins) et ils sont tous super spécialisés. Si vous cherchez une serrure de porte de salle de bain, vous la trouverez. Et attention, faut pas la confondre avec une serrure de porte d'entrée ou une serrure de porte de salon, c'est pas les mêmes, et si vous vous plantez, les gens autour de vous vont se foutre de votre gueule.

Et parlons-en des gens. Fini la dictature des petits vieux avec leur casquette bleue et leur salopette. Leroy Merlin est devenu un magasin familial. On y rencontre des familles, heureuses et épanouies, qui se promènent de rayon en rayon comme si elles léchaient les vitrines d'une avenue parisienne.
Il y a tous les âges, tous les sexes (enfin, les deux quoi), des couples, des célibataires, des familles nombreuses... Et le pire, c'est que tous ces gens ont l'air de savoir exactement ce qu'ils font, où ils vont et ce qu'ils cherchent : "Chérie, tu me dis si tu trouves un spot halogène en saillie 12 volts et 20 watt. Oui, celui-ci je l'avais vu, mais il est pas en acier brossé."
Au secours, fuyons, ces gens sont devenus fous.

"Snif snif... Hmm, ça sent bon ici. Hey mais où est passée la vieille odeur de peinture dégueue ?" Incroyable. Je ne sais pas s'ils diffusent du parfum ou quoi dans les Leroy Merlin, mais il y flotte une odeur agréable, un peu genre musquée, assez chaude, ça donne envie de rester.
Et la déco... Dans mes errances, je suis arrivé dans le rayon pour le jardin et je me suis cru dans un magasin de jouets à Noël. Tout décoré de partout, lumineux, coloré, c'était trop beau, je suis resté hypnotisé par le spectacle. Et je ne parle même pas du rayon salle de bain avec les baignoires à remous remplis d'eau (et de remous).

Bon là, on va me dire : "mais quel est le problème ?". Ah ! Moi non plus je n'avais pas vu la menace aux premiers abords, mais elle était bien réelle.
J'étais là, innocent, en train de regarder un rayon avec des fixations de néons et je me suis surpris à penser : "tiens, c'est con que sur le bord des étagères, là où il y a les prix, ils ne mettent pas un mètre gradué pour que les gens mesurent directement ce qu'ils achètent". Et là, je me suis arrêté deux secondes. C'est moi qui ai pensé ça ? Mais qu'est-ce qui m'arrive ?! Je suis en train de me transformer en pépé bricolo avec des idées pour que les Leroy Merlin soient plus pratiques !

Et c'est là que j'ai découvert le pot aux roses.
Le magasin immense et labyrinthique, l'odeur enivrante, l'environnement agréable... Tout est fait pour que les gens viennent nombreux, et n'en ressortent pas. Et à force de rester dans le Leroy Merlin, celui-ci s'immisce dans vos pensées, ils forgent votre esprit, pour le formater en version "pépé bricolo". Tous ces gens autour de moi qui avaient l'air de spécialistes alors que rien dans leur apparence n'aurait pu faire penser qu'ils bricolaient... Oui, tout faisait sens.

J'avertis donc le monde. Une conspiration est à l'oeuvre, la "conspiration des pépés bricolos". Ca se passe dans tous les Leroy Merlin et peut-être même ailleurs (méfiez vous des Castorama, on ne sait jamais). Le but est de transformer toute la population en pépé la bricole afin de rendre Leroy Merlin plus puissant encore.
D'ailleurs "Leroy Merlin", rien que le nom est suspect maintenant que j'y pense. Il fait remonter à la surface d'anciens contes, d'anciennes prophéties oubliées...

J'ose espérer qu'il n'est pas encore trop tard.

Publié dans Reportages sur ma life

Commenter cet article